La côte sous le vent

Ecrit par Guadeloupe-Guadeloupe.fr sur . Publié dans La Guadeloupe

La plage de Grande Anse à Deshaies en côte sous le ventEn Guadeloupe autrefois, il fallait un bac pour traverser la rivière Salée, qui sépare la Grande-Terre de la Basse-Terre. Un pont moins romantique l’a remplacé, au cœur du papillon guadeloupéen, dont les deux ailes ne se ressemblent guère. La nature a été plus généreuse avec la Basse-Terre, domaine de la forêt tropicale et des volcans, qu’avec sa voisine à la terre sèche et lumineuse. Baie-Mahault et Lamentin, le corps du papillon, furent très tôt habitées par les corsaires et les flibustiers. A l’abri d’une barrière de corail, paradis des poissons et des plongeurs, cette région agricole prospéra grâce à la canne.

Les saintes : une île de la Guadeloupe

Ecrit par Guadeloupe-Guadeloupe.fr sur . Publié dans La Guadeloupe

les-saintes-guadeloupeLes Saintes, en Guadeloupe 15 km au sud de la Guadeloupe, le petit archipel des Saintes, composé de 9 îles découvertes par Christophe Colomb le 4 Novembre 1493, est maintenant connue mondialement pour la magnifique baie de l’Anse du Bourg qui rappelle un peu le Rio avec son Pain de Sucre, considérée comme la troisième plus belle baie dans le monde entier pour sa beauté.

La Désirade, une île de la Guadeloupe

Ecrit par Guadeloupe-Guadeloupe.fr sur . Publié dans La Guadeloupe

la-desiradeLa Désirade est à seulement 10 km de la Guadeloupe, et donne encore l’impression que c’est en fait une autre partie du monde de la Guadeloupe: le manque de visiteurs, son aspect sauvage et paysage sec, à la maison des iguanes, ont contribué à maintenir le caractère unique de cette île. Seulement 22 km2 de l’île la plus authentique et naturel de la Guadeloupe.